Risques et conséquences liés au stress

Risques et conséquences liés au stress

10 décembre 2018 0 Par Barbara

Le stress peut être causé par de multiples facteurs, liés ou non au travail. En 2005 par exemple, près d’un travailleur sur quatre dans l’Union européenne a déclaré être affecté par le stress lié au travail Ce qui en fait le deuxième problème de santé lié au travail le plus signalé.

Cet article se concentrera sur la manière de mener une évaluation des risques psychosociaux afin de mieux mettre en œuvre des interventions efficaces pour éliminer le stress à la source et/ou réduire ses effets négatifs sur les travailleurs ainsi que la performance organisationnelle.

But de l’évaluation des risques liés au stress en milieu de travail

Le stress est généralement défini comme un déséquilibre perçu entre les exigences imposées aux employés et leurs ressources ou leur capacité de faire face à ces exigences. Bien que l’expérience du stress puisse sembler principalement psychologique, le stress affecte aussi la santé physique des employés. Le stress n’est pas une maladie, mais une exposition prolongée au stress peut réduire l’efficacité au travail et causer des problèmes de santé, allant de légers maux de tête à une dépression grave. Les symptômes du stress dans les organisations peuvent entraîner une augmentation de l’absentéisme, un taux élevé de rotation du personnel, des problèmes disciplinaires, de la violence et du harcèlement psychologique, une baisse de productivité, ainsi qu’une diminution de l’attention, des erreurs voir des accidents. Des facteurs, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du lieu de travail comme le harcèlement moral, peuvent influencer la santé des travailleurs. Les conditions de travail peuvent affecter la santé personnelle des travailleurs et l’équilibre entre le travail et la vie personnelle, mais les expositions et les activités en dehors du travail, comme les problèmes financiers, les modes de vie malsains, peuvent également affecter la santé des travailleurs ainsi que leur rendement. Par conséquent, toutes les manifestations du stress au travail ne peuvent pas être considérées comme du stress lié au travail et, en raison de ses multiples causes, le stress est considéré comme un phénomène complexe. Néanmoins, les données scientifiques accumulées au cours des trois dernières décennies sur l’étude du stress suggèrent clairement que les caractéristiques du travail mal géré, comme les exigences constantes et élevées du travail, les délais serrés, le harcèlement et le style de gestion peu favorable, sont susceptibles de provoquer un sentiment de stress chez les travailleurs. Sur le plan juridique, tous les employeurs ont l’obligation générale d’assurer la sécurité et la santé des travailleurs dans tous les aspects de leur travail, comme le soulignent la directive-cadre 89/391 et les autres normes réglementaires.

Comment procéder à une évaluation des risques psychosociaux ?

Il y a des éléments clés à considérer lorsqu’on effectue une évaluation des risques psychosociaux et burn out. Le soutien de la haute direction pour lutter contre le stress au sein de l’organisation est crucial. Ils doivent fournir les ressources nécessaires à la réalisation de l’évaluation des risques et prévoir des crédits budgétaires pour les mesures d’amélioration à la suite de l’AR. Les cadres supérieurs doivent montrer la voie vers des milieux de travail sains de la même façon qu’ils mènent à des niveaux de productivité plus élevés. Les cadres supérieurs, mais aussi tous les cadres hiérarchiques, ont un rôle à jouer dans la réduction du stress au sein de leur équipe en adoptant un style de leadership positif.
Un autre aspect clé du processus d’évaluation des risques consiste à consulter les employés et à les faire participer au processus d’identification des sources de stress ainsi qu’aux mesures correctives. De façon optimale, l’évaluation subjective de la situation des travailleurs devrait être incluse. La situation individuelle varie évidemment d’une personne à l’autre, ce qui rend inévitable la consultation des employés au lieu de se limiter à l’évaluation des circonstances externes qui pourraient causer du stress. De plus, les employés sont ceux qui connaissent le mieux leur propre travail et ceux qui devraient participer à la mise en œuvre de tout changement ; par conséquent, ils sont plus susceptibles de suggérer les interventions les plus pertinentes pour s’attaquer à des problèmes de stress particuliers.
Il existe de nombreux outils et méthodes d’évaluation des risques pour aider les employeurs à évaluer les risques psychosociaux. Le choix de la méthode dépend toujours de la taille de l’organisation, du type d’activités de travail, des particularités du lieu de travail et des risques spécifiques éventuels. L’évaluation du stress comporte les mêmes principes et processus de base que pour les autres risques professionnels. L’approche par étapes couramment utilisée comprend cinq étapes :

  • Identifier les dangers et les personnes à risque ;
  • Évaluer et prioriser les risques ;
  • Décider de l’action préventive ;
  • Passez à l’action ;
  • Surveiller et examiner

Le stress est un phénomène aux multiples facettes et aux causes multiples qui nécessite une approche systématique pour son identification et sa gestion. Il s’agit d’un problème croissant sur le lieu de travail, en particulier en raison du ralentissement économique actuel, mais c’est aussi un problème qui peut être évité et réduit pour ne pas nuire à la santé des travailleurs. Les employeurs gagneront en amélioration de la performance si les employés sont capables de donner le meilleur d’eux-mêmes et ne se sentent pas soumis à une pression constante et insupportable. De nombreux outils d’orientation et d’évaluation des risques liés au stress sont mis gratuitement à la disposition des employeurs pour les aider à gérer efficacement le stress.