En savoir plus sur l’histoire du jeu de fléchettes

En savoir plus sur l’histoire du jeu de fléchettes

27 novembre 2020 0 Par David

Au nombre des multiples jeux de hobby classiques permettant de créer une ambiance particulière et de rassembler une multitude de foules, quelques jeux répondent positivement aussi bien qu’aux amateurs qu’aux professionnels. Parmi ce lot, il faut dire que le jeu de fléchettes occupe une place importante en raison de son fonctionnement assez particulier et de ses nombreuses variétés. Vous êtes un professionnel ayant débuté ou tout juste un amateur du week-end ? Vous découvrirez assez sur ce jeu à travers cet article pour en connaître un peu plus sur son histoire.

Le jeu de fléchettes : qu’est-ce que c’est ?

Datant de plusieurs siècles le jeu de fléchettes est un jeu qui est pratiqué comme bon nombre de jeux classiques. Encore aujourd’hui, l’histoire des fléchettes fait qu’elles sont associées par moment au jeu de visée de tir à l’instar du tir à l’arc et du lancer du javelot. Il est en effet question d’un jeu nécessitant de l’adresse et de l’habileté pour pouvoir lancer des fléchettes sur un objectif. Il trouvera aisément sa place entre bon nombre de jeux de lancer et de jeux avec une cible comme objectif. Pour ainsi dire, il est similaire à beaucoup de jeux comme la pétanque, le billard français, le snooker, le jeu de bowling, les jeux de palets, le billard américain ou encore le billard pool.

C’est en principe un jeu qui peut être initié par plusieurs personnes ou par un seul joueur qui désire s’entraîner. Pour y participer, chaque joueur prend les fléchettes qu’il lance à la main. Il n’est pas possible de faire usage d’un supplément de dispositifs comme un pistolet, une arbalète ou encore une raquette. L’objectif à atteindre souvent dénommé ”cible fléchette” est habituellement arrondi. Elle est séparée en de multiples secteurs et est conçue avec un centre appelé Bullseye.

Le but du jeu est d’arriver à atteindre la cible afin de marquer des points. En général, il est différent des jeux classiques de plein air comme le lancer du javelot, le baby foot puisqu’il est pratiqué en intérieur. La majorité de ceux qui jouent au jeu de fléchettes le voit plus comme un passe-temps. Il faut dire que l’ambiance générée par ce jeu est bien plus particulière vu que cela renvoie à un moment chaleureux entre proches dans un bar qui s’échangent les tirs de fléchettes.

Pour ce qui est de la diversité dont fait preuve ce jeu, il n’y a rien à dire. En effet, en plus du modèle pour adulte disponible sur le marché, il a été conçu également des modèles adaptés pour enfants sans risque. Pour rappeler le billard, la pratique du jeu de fléchettes va bien plus loin que ce domaine ludique. Ainsi, il existe aujourd’hui des compétitions officielles dédiées aux professionnels du domaine.

Notez qu’il y a bien évidemment des institutions qui ont pour mission de superviser le déroulement de ces compétitions. Cela ne se limite pas qu’aux fédérations nationales. Il existe en plus de cela une fédération mondiale intitulée World Darts Federation. Une autre fédération dissidente nommée Professionnal Darts Corporation vient s’ajouter au lot. Elle s’est également fixé comme mission l’organisation de championnats sur le plan national et international.

Tous les championnats du monde dans le domaine sont régis par un règlement officiel. Le championnat de France n’en est pas exempté comme vous l’aurez deviné. Pouvant être comparé aux jeux de cartes en raison de ses nombreux modèles, vous avez la possibilité de participer à différents modes comme l’air-hockey, le flipper ou aussi le scratch. Cela permet aux joueurs de changer à volonté la façon de prendre en main le jeu.

Note importante : chaque mode de jeu est défini par des règles qui lui sont propres et une manière de relever les points tout aussi unique. Par contre, ces variétés de modes ne sont pas jouées lors des compétitions officielles. C’est à la base un moyen simple qui permettrait de faire varier le plaisir des joueurs qui prennent part à ce jeu.

Quel est son mode de fonctionnement ?

Généralement, le jeu de fléchettes est composé de deux pièces. Tout d’abord, vous avez la cible et enfin l’ensemble complet de fléchettes. L’objectif est représenté par une surface circulaire sur laquelle les joueurs sont tenus de faire planter les fléchettes. Pour les professionnels, elle est réalisée en fibres de sisal compact. Avec ce genre de matériau, les fléchettes arrivent à facilement percer la surface qui se referme ensuite dès que les fléchettes sont retirées.

On peut également mentionner des cibles conçues pour les amateurs et réalisées à l’aide d’autres matériaux tels que le caoutchouc ou le plastique.
L’aire de la cible est scindée en une vingtaine de secteurs qui sont numérotés et formés par un angle de 18 degrés. Pour ce qui est de chaque secteur, il sera divisé également en une multitude de parties (simples, doubles, triple, bulle extérieure, bulle intérieure). Concernant la distinction des secteurs et des différentes parties, elle est faite à l’aide des couleurs (le noir ainsi que le blanc, le blanc rouge, le rouge vert ou également le vert et le noir). Disposé au beau milieu de la cible, vous trouverez le bull’s eye.

Les dimensions concernant les fléchettes du jeu de Darts ne sont pas conçues en suivant une logique précise, donc ne sont pas faites en une longueur fixe. Toutefois, les fléchettes ne doivent en aucun cas faire au-delà de 20 cm de long et 3,38 au niveau de la largeur pour un poids total limité à 50 grammes. Leur fabrication ne nécessite pas un matériau spécifique. Elles peuvent donc être fabriquées en utilisant tous les types de matériaux (plastique, caoutchouc et métal étant les plus courants).

En ce qui concerne les modèles pour enfants, ils disposent de têtes perforatrices en plastique, alors que les modèles professionnels sont équipés de têtes perforatrices en métal (acier, laiton). Sachez qu’il existe aussi des jeux à fléchettes magnétiques qui sont composés de têtes aimantées. Afin d’assurer l’adhérence pour bien viser, chaque fléchette compte évidemment un empennage qui est constitué de maximum 4 ailettes ainsi que d’un grip disposé avant la tête.

La cible doit être placée de sorte qu’elle se retrouve à une hauteur de 1,73 mètre au-dessus du sol grâce à une accroche de manière verticale. En ce qui concerne le pas de tir, il est placé à la verticale de la face principale de la cible à une hauteur de 2,37 mètres. Pour la délimitation, on fait usage d’un marqueur constitué d’une ligne tracée au niveau du sol. C’est là une règle appliquée même lors des compétitions. Il est important de noter que ce pas peut cependant changer en tenant compte du jeu choisi.