POINTS COMMUNS ET DIFFÉRENCES ENTRE OPCI ET SCPI

POINTS COMMUNS ET DIFFÉRENCES ENTRE OPCI ET SCPI

20 mars 2020 0 Par Jane

Pour un investissement sans souci dans le domaine de l’immobilier, on suggère souvent la SCPI et l’OPCI aux investisseurs. Si vous ne savez pas lequel des deux choisir, suivez le long de cet article.

L’OPCI ou Organisme Collectif de Placement Immobilier

L’OPCI est une entreprise investissant dans des biens immobiliers réels en portefeuille, avec une part restreinte qui ne dépasse pas 51%. La seconde moitié a le droit d’investir dans des fonds immobiliers côtés.

SCPI ou Société Civile de Placement Immobilière

La SCPI est une entreprise investissant immédiatement dans l’immobilier qui peut être des magasins, des hôtels ou des bureaux, etc. La SCPI a en effet un portefeuille immobilier qui a pour but de produire des revenus auprès des locataires.

SCPI et OPCI : leurs points communs

Les deux font parties de la famille de la pierre papier. La SCPI et OPCI rassemblent plusieurs investissements immobiliers dans un seul classement. Pour les deux options, le mécanisme d’investissement personnel est le même. Les engagés préfèrent acheter des actions de société que d’acheter directement une propriété à louer. Grâce à l’investissement indirect, vous êtes libre de tirer d’une partie de votre épargne pour une bonne coordination et de bien manœuvrer des tactiques immobilières dont les particuliers ne possèdent pas. L’investissement indirect vous permet de financer des commissions de gestion afin que vous puissiez vous défaire des problèmes de gestion nécessairement liés à l’immobilier.

Les sociétés de gestion gérant la SCPI et l’OPCI sont agréées par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), ces sociétés sont surveillées strictement.

Pour la SCPI et l’OPCI, les actions sont possibles d’être acquises par l’intermédiaire des comptes titres ou des contrats d’assurance vie. La SCPI et l’OPCI sont des actifs diversifiés.

SCPI et l’OPCI : les différences

La SCPI et l’OPCI se différencie par rapport à leur capitalisation. Les SCPI sont engagées totalement dans l’immobilier pour qu’elles voient louées et qu’elles génèrent et distribuent des revenus locatifs. Les OPCI quant à eux, ils s’axent vers les actifs financiers à part leur investissement immobilier direct.

Leur fiscalité

Par rapport à l’OPCI, la fiscalité de la SCPI est plus importante. Les OPCI sont sous imposition d’un impôt forfaitaire de 30%, alors que la SCPI, elle est soumise à un impôt sur le revenu et cotisations de sécurités sociales.

Ces deux placements sont tous soumis à l’impôt sur la fortune immobilière. Sauf que pour l’OPCI, l’impôt sur la fortune immobilière ne lui est imposé qu’au niveau de son domaine immobilier.

La SCPI et l’OPCI : différence au niveau de leur composition

La SCPI acquiert des biens immobiliers qu’elle va louer pour percevoir des loyers afin de générer un rendement régulier. Elle s’engage à l’investissement jusqu’à 100% des actifs immobiliers alors que l’OPCI n’investit que 51 à 65% de ces actifs. Le solde est composé d’espèces et de valeurs mobilières en actions, en obligations ou en fonds OPCVM, qui va permettre aux actifs de l’OPCI de fournir plus de liquidités aux investisseurs.