Mal de ventre : comment en venir à bout

Mal de ventre : comment en venir à bout

16 juillet 2020 0 Par Yves

Le mal de ventre est plus un symptôme qu’une maladie. Les douleurs abdominales qu’on ressent ont plusieurs causes. Elles peuvent être dues à notre alimentation, ou un problème d’ordre gynécologique, d’ordre urinaire et même cardiaque dans certains cas. Bien qu’on les prenne souvent comme une pathologie bénigne, il ne faut pas les prendre à la légère et traiter les symptômes dès leur première apparition. Ci-dessus différentes manières de soulager un mal de ventre.

Quelles sont les causes fréquentes des maux de ventre ?

Les maux de ventre sont souvent le résultat des contractions involontaires de l’intestin. Ces spasmes intestinaux peuvent durer longtemps ou seulement être passagers et sont plus ou moins intenses. Dans la majorité des cas, ils surviennent après un repas mal digéré ou une gastro-entérite.

Une crise d’appendicite, ou d’autres inflammations comme une pancréatite ou une hépatite peuvent également être à l’origine des maux de ventre. Il faut d’abord chercher la cause du mal de ventre. À part cela, les calculs rénaux, une hernie intestinale ou encore une cystite entrent également dans la liste. On n’oublie pas les menstruations qui dans plus de 50 % des cas provoquent des douleurs abdominales.

Comment se manifestent les douleurs abdominales ?

La région abdominale contient plusieurs organes. Elle couvre évidemment tous les organes digestifs, mais aussi les reins et les uretères et à l’arrière on distingue le rachis lombaire. Tous ces organes peuvent envoyer des pulsions à l’origine des douleurs abdominales.

Les maux de ventre se manifestent généralement par des gargouillements ou des tiraillements. On peut parfois observer un ventre gonflé ou ressentir des ballonnements. La région semble lourde et des crampes localisées ou non et plus ou moins violentes peuvent apparaître. À ces symptômes s’associent ou non une diarrhée, des vomissements ou des constipations.

Soulager les maux de ventre

Premiers gestes

Il faut d’abord définir la cause des douleurs abdominales afin de ne pas se tromper dans l’approche thérapeutique. Toutefois, quelques gestes permettent de soulager la douleur. Il faut essayer de se détendre et de respirer lentement avec le ventre. Il est préférable de ne pas manger, mais plutôt de boire de l’eau. Recouvrir le ventre d’un cataplasme chaud peut aussi calmer les spasmes intestinaux.

Prendre des médicaments

L’automédication n’est pas conseillée, il faut toujours demander l’avis d’un médecin qui pourra donner des directives. En effet, prendre des médicaments sans la prescription d’un professionnel en médecine est risqué dans la mesure où vous ne savez pas les interactions existantes entre les différentes pilules que vous prenez. Pour atténuer les douleurs, la prise d’antalgique comme le paracétamol est possible. Plus efficaces que les antalgiques, les antispasmodiques pourront diminuer les contractions intestinales. Dans le cas de ballonnements ou d’intoxication et de diarrhée, la prise de topiques absorbants comme le charbon actif végétal est nécessaire. Mais bien sûr, selon votre état de santé et les symptômes qui se présentent, votre médecin pourra vous prescrire d’autres médicaments bien plus efficaces correspondants pour un rétablissement rapide.

L’aromathérapie pour soigner les maux de ventre

Beaucoup d’huiles essentielles sont utilisées pour soulager les douleurs abdominales. On distingue par exemple l’HE d’Ylang-ylang, une huile essentielle de Madagascar à action antispasmodique ou l’HE de basilic pour lutter contre les troubles digestifs. La cardamome quant à elle est efficace contre les ballonnements. Néanmoins, il faut consulter un spécialiste, car bien qu’étant des produits naturels, les huiles essentielles sont très concentrées et il y a donc des précautions à prendre quant à leur utilisation.  Les spécialistes ont les compétences adéquates pour vous conseiller la meilleure huile essentielle qui fonctionnera mieux selon votre état de santé. La prise fréquente d’huile essentielle peut également conduire à des conséquences néfastes. C’est pourquoi, il faut suivre les directives de votre médecin.