Le placement d’un écran d’affichage dynamique

Le placement d’un écran d’affichage dynamique

9 janvier 2020 0 Par Tina

L’écran est le matériel le plus important pour l’affichage des contenus. Cependant, il ne sera pas fructueux si on le place au mauvais endroit. En effet, il doit avoir une place conséquente qui attire le public cible. Alors, nous allons voir le placement de l’écran d’affichage dynamique.

 

L’importance du bien positionnement de l’écran

 

Les différences de personnalités, démographiques, de mentalité des passagers entre deux audiences différentes peut engendrer différents comportements aussi. Cela se reflète sur les informations attendues, le déplacement des personnes et sur la manière dont on regarde les écrans.

De ce fait, il faut tout d’abord bien comprendre les personnes cibles afin de garantir la diffusion d’un bon message. Il faut que le message soit diffusé au bon endroit et au bon moment.Effectivement, même si on a un très bon contenu, mais que l’écran est mal placé, il aura le même effet qu’un écran avec un pauvre contenu parfaitement placé. Ainsi, au-delà de l’identification de la cible pour la communication, on doit détecter les bons emplacements pour les Ecran dynamiqueou créer de bons contenus. Toutes ses liaisons doivent être liées entre eux et on doit les intégrer dans une stratégie de communication globale qui a été mise en place.

Où se déplacent les personnes cibles ?

Les objectifs définis, et l’audience cible clairement identifiée, une des premières choses à faire est de repérer les lieux où ces personnes circulent et stationnent. D’une part, cela vous permettra d’identifier les zones qui concentrent plus de passages que d’autres (statistiquement, des écrans dans ces zones sont plus à même d’atteindre les personnes ciblées), mais aussi d’éventuels trajets privilégiés par les personnes que l’on cherche à atteindre (par exemple, contourner le patio central du hall d’accueil par la droite plutôt que par la gauche). L’analyse du déplacement des audiences cibles pourra également mettre en exergue des habitudes de déplacement à priori difficile à cerner. Par exemple, les collaborateurs entrent dans l’entreprise en contournant le patio du hall d’accueil par la droite et sortent de l’entreprise en le contournant par la gauche. Il conviendra dans ce cas d’adapter l’angle des écrans (par exemple un de chaque côté du patio) pour faire face, à droite vers l’entrée, et à gauche vers l’intérieur. De même dans un magasin, des parcours particuliers peuvent se dessiner : à vous de les repérer et de placer les écrans aux bons endroits ET de les tourner dans les bonnes directions. Tâchez donc de bien observer les habitudes des personnes que vous souhaitez cibler afin de détecter la manière dont les personnes circulent dans votre établissement, ainsi que le sens de visite : vos écrans auront plus de chance d’être vu et vos messages gagneront en impact.

Les bonnes consignes pour l’emplacement

On doit s’informer sur le système d’affichage qui marche très bien. Les signes routiers peuvent être de bonnes références. Ils ne sont pas superflus, les panneaux sont placés au bon endroit. Il y a aussi suffisamment de signes afin que le conducteur ne soit pas perdu, mais pas trop aussi pour qu’il ne soit pas confus. Ainsi, il faut un code couleur efficace et simple. Quelques mots clairs, essentiels lisibles de loin sont parfaits. Il faut que l’idée transmise par le regard soit simple à comprendre même si on ne s’arrête pas.